@vicefr : Kevin Smith… sous acides !

@vicefr

Bon, l’intérêt, ce n’est pas de parler de l’interview sous acides réalisée par un putain de hipster. Mais d’faire le lien entre ce tweet et le dernier film de Kevin Smith, Red State, que je considère comme un chef-d’œuvre.

En changeant régulièrement de point de vue afin qu’on ne s’identifie jamais aux personnages, Kevin Smith fait du spectateur un témoin paumé, incapable de comprendre comment trois adolescents censés partouzer une vieille MILF dans une caravane pourrie, se retrouvent pris au piège entre une bande de chrétiens fanatiques et l’ATF envoyée pour faire le ménage en flinguant tout ce qui bouge, sans sommation.

Un sentiment bien étrange, déjà éprouvé après la projection de Burn After Reading des frères Cohen, qui est ici poussé à l’extrême. Et que je te suggère d’explorer en achetant le DVD ou le Blu-Ray de Red State (sortie française la semaine prochaine).

Publicités