@bryangreenberg : now what ?

@bryangreenberg

…Bah regarde la saison 2 de Teen Wolf qui a débuté hier sur MTV.

Publicités

@Braxtonpope en croisade contre le népotisme from Hollywood


@Braxtonpope

Il y a quelques semaines déjà, Braxton Pope rédigeait un pamphlet contre les grands studios hollywoodiens, et le publiait sur la page Facebook du film The Canyon (qu’il est en train de produire). Aujourd’hui, il revient en force avec cette #twitpic : l’affiche photoshopée de la nouvelle série phare de HBO, Girls.

Back in time : fin 2011, HBO faisait la nique à ses fans de la première heure en interrompant subitement plusieurs séries. Bye bye Hung, Bored To Death et How To Make It In America, des programmes qui faisaient partie du haut du panier, mais qui hélas touchaient un public trop restreint.

Résultat des courses, le network américain nous a collé cette daube créée par « le coloc d’Adam Sandler », Judd Apatow. Ça raconte le passage à l’âge adulte de quatre nanas new yorkaises (plus ou moins baisables). Les actrices ? Jemima Kirke, Allison Williams, Lena Dunham et Zosia Mamet, qui s’avèrent être des « filles de »…


@Braxtonpope

Ça me fout les glandes, comme dirait Besancenot ! Pour moi, HBO a toujours été synonyme de qualité et de paris osés :
Oz, avec ses gangs de musulmans, de noirs, d’Italiens, de nazis ; ses sodomies et ses coups de poignard ; son générique complètement ouf : « Tananana ♪ ♪ nanana ♪ ♪ nana ♪ ♪ wou wou wou ♫♫ ».
The Sopranos, avec la mafia obèse et dépressive du New Jersey.
The Wire, qui nous montre le côté sombre de Baltimore.
The Corner, une mini-série décrivant le quotidien d’un quartier pauvre de Baltimore rongé par la drogue.

Wouai, wouai, je sais. La Sainte-Trinité supprimée ne traitait pas de sujets aussi d4rk. Pourtant elle valait le coup d’œil. Et la moindre des choses aurait été d’permettre aux réalisateurs de clôturer leur série, par respect pour les fans… Surtout lorsque c’est pour laisser place à ÇA

R.I.P., Home Box Office.